Mensonges et vérités sur HTML 5 : ce qu’il faut savoir

Le futur sera HTML5 ! Partout on vous parle de ce nouveau standard du Web et vous envisagez de refondre votre site pour être à la mode en utilisant de l’HTML5, du CSS3 et du jQuery !

Mais HTML5 c’est quoi au juste ? HTML5 est un nouveau jeu de standards, d’objets sémantiques et de règles pour le développement de site web exploitant des nouvelles fonctionnalités dans vos navigateurs comme le mode offline, le lecteur vidéo et de nouveaux éléments pour l’interaction de vos sites.

Un nouvel article intitulé « 7 Facts and Myths of HTML5 » écrit par Vail Joy sur le site Just Creative a attiré notre attention.

Voici donc une traduction partielle des 7 mythes à connaitre proposée par Vail Joy avec le bonus Kiwano.

Mythe n°1 : HTML5 fut inventé car Apple a stoppé le support de Flash

Apple semble être coupable de beaucoup de choses mais, même si HTML5 apporte des solutions innovantes pour les mobiles, la norme n’a pas été créée pour les besoins de l’iPhone.
En fait, c’est en 2004 que Opera et Mozilla se sont remis au travail pour définir les nouveaux principes du web avec comme idée principale de proposer une nouvelle roadmap pour de meilleurs standards et des pages plus rapides. Ces nouveaux principes couvraient des aspects comme la compatibilité descendante, la gestion des erreurs et un web ouvert pour éviter les spécificités de certains devices. Ce n’est qu’en 2006 que la proposition a été acceptée, et un nouveau document de travail de la spécification a vu le jour en 3 semaines, prêt à être utilisé.

Mythe n°2 : HTML5 ne sera pas prêt avant 2022

On ne sait pas comment ce mythe s’est répandu, mais le document de travail de la spécification HTML5 est clôt, ce qui signifie qu’aucune nouvelle fonctionnalité ne pourra être ajoutée. Comme cette spécification a été conduite par Opera et Mozilla depuis le début et que la plupart des éléments de la spécification sont déjà supportés par les principaux navigateurs, elle a de forte chance de passer en Candidate Recognition cette année. De plus, vous pouvez utiliser HTML5 dès aujourd’hui car tous les navigateurs actuels supportent HTML5.
Ce à quoi vous devez faire attention n’est pas le code HTML5 mais plutôt les éléments CSS que vous emploierez. Même en utilisant un Reset CSS, un design utilisant les nouveautés CSS3 peut provoquer des problèmes sur les anciens navigateurs.

Mythe n°3 : HTML5 requiert CSS3

Cela a du sens d’utiliser les classes sémantiques et déclarations CSS3 si vous construisez un site basé sur HTML5 mais ce n’est pas une nécessité. HTML5 n’est que du balisage, vous pouvez donc très bien n’utiliser que du CSS2 pour la mise en forme de vos éléments mais il faut penser à styler tous vos éléments. En d’autres termes, la spécification HTML5 supprime tous les éléments et attributs qui contrôlent le look de vos pages web. Le navigateur utilisant HTML5 vous impose donc un code juste et sans erreurs mais utiliser CSS3 n’est pas une obligation.

Mythe n°4 : HTML5 n’est pas accessible

Tout au contraire, HTML5 a été construit dans une optique d’accessibilité. La plupart des éléments fonctionnent avec les rôles importants de WIA ARIA. Ces rôles sont des attributs spéciaux qui sont pris en charge par des dispositifs comme les lecteurs d’écrans pour mieux interpréter le contenu du site.
Convertir un site en HTML5 peut ruiner son accessibilité si ces rôles ne sont pas implémentés correctement, mais ce ne sera pas de la faute du balisage HTML5.

Mythe n°5 : HTML5 va tuer Flash

Le fait est que Flash est encore utilisé par des millions de sites et de développeurs dans le monde entier. Même si le support des vidéos de l’audio de HTML5 a rapidement été adopté par sa simplicité de mise en oeuvre, des fonctions importantes manquent toujours par rapport aux lecteurs basés sur des plugin. L’avance prise par Flash n’est clairement pas prête d’être compensé rapidement.
Cependant, concernant le web design, nous verrons heureusement une transition rapide de Flash vers HTML5 dans les prochaines années.

HTML5 est plus simple que Flash à apprendre et à utiliser, même sans connaissance avancée en JavaScript. Il ne nécessite pas l’installation d’un plugin pour fonctionner, se charge plus rapidement et fonctionne très bien sur les mobiles.
HTML5 ne tuera donc pas Flash mais dominera sur les sites mobiles et le marché du développement.

Mythe n°6 : si j’ajoute le nouveau doctype HTML5 à mon site, il est maintenant HTML5

Oui bien sûr en utilisant le doctype HTML5 votre page sera HTML5. Mais HTML5 est plus qu’un simple doctype. C’est un ensemble de bonnes pratiques et d’éléments sémantiques comme header, nav, section, article et footer par exemple.
HTML5 vous permettra d’utiliser les nouvelles capacités des navigateurs. Adopter le nouveau doctype est un premier pas dans la bonne direction mais il est important d’apprendre ce qu’apporte HTML5. Attention aussi à bien prendre en considération les éléments et attributs qui ont été dépréciés par cette nouvelle norme et de le comparer à votre code existant pour maximiser vos chances de compatibilité.

Mythe n°7 : vous gagnerez un meilleur job, plus d’argent ou plus de respect si vous utilisez HTML5

Devenir un gourou HTML5 ne vous ferez certainement pas gagner le concours d’homme le plus sexy (ou femme la plus sexy). Ce ne sera certainement pas suffisant pour rentrer dans une agence web réputée. Par contre, apprendre à maîtriser les nouvelles technologies demande du temps et de la persévérance ce qui vous apportera la reconnaissance de vos pairs.

Mythe n°8 : HTML5 fonctionne aussi sur mon vieux Internet Explorer 6 (bonus Kiwano)

On me pose la question souvent : oui, votre site continuera à fonctionner avec HTML5 même sur des vieux navigateurs comme Internet Explorer 6.
Si vous faites un site qui sera utilisé en Asie, la compatibilité avec IE6 et IE7 est obligatoire pour vous. Soyez rassurés : vous pouvez quand même utiliser HTML5 car son doctype est valide sur les vieux navigateurs.

Il vous faudra aussi inscrire les nouveaux éléments dans le DOM en Javascript pour pouvoir appliquer du style CSS sur IE6 et IE7.
Pour cela, vous pouvez utiliser un script HTML5Shiv ou encore l’excellente librairie Modernizr qui en plus vous apportera les fonctionnalités de tests des nouveautés HTML5 et CSS3 et de leur support.

Pour conclure sur HTML5

HTML5 est lancé ! Vous devez commencer à l’utiliser pour vos projets !
Argument supplémentaire : les navigateurs modernes ont des moteurs HTML5 plus rapides que leur anciennes versions HTML4 : votre site sera plus rapide en plus d’être au goût du jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *